Payot – Crème N°2 Nuage

Durant cet hiver ma peau était relativement sensible, ce qui m’a orienté vers une émulsion riche et proposant une atténuation des rougeurs. Sur conseil, j’ai donc essayé la Crème N°2 de Payot qui venait de sortir.

Packaging

J’aime beaucoup la forme du pot qui lui confère un aspect vintage. Le choix du verre est judicieux pour donner une impression de qualité et le couvercle se referme toujours de la même manière, permettant l’alignement de son inscription « Payot » avec celle du pot. Il s’agit d’un détail, mais c’est tellement plus joli de ne pas l’avoir à l’envers ^^

Petit inconvénient, il manque la spatule afin de pouvoir mieux se servir.

Texture et pénétration

Cette émulsion épaisse, s’étale moins difficilement qu’elle peut le laisser penser. Elle demande quand même un peu plus de motivation pour la faire pénétrer que certains concurrents, mais cela ne dérange pas sur le haut du visage. Par contre, pour les barbus c’est plus complexe, car la crème a tendance à jouer à cache-cache avec vos poils et vous demande de l’insistance pour faire disparaître ses traces blanches.

Parfum

L’odeur me fait penser à de la noix de coco, cela est très subtil !

Effets observés

Cette crème riche semble bien hydrater le visage. Je n’observe aucune amélioration sur mes rougeurs, voir l’effet inverse étant donné que le temps de pénétration est plus long. Dans la journée, je trouve que ma peau est plus grasse qu’à l’accoutumée et cela m’embête vraiment avec mes lunettes…

Constitution/Ingrédients

Payot est toujours transparent vis-à-vis de la composition de ses produits, vous retrouverez ici la liste des ingrédients visibles sur son site internet (qui s’avère être la même que sur le pot, ouf 😉 )

AQUA (WATER) • GLYCERIN • OLEYL ERUCATE • BUTYROSPERMUM PARKII (SHEA) BUTTER • DICAPRYLYL CARBONATE • PALMITIC ACID • STEARIC ACID • DIETHYLHEXYL CARBONATE • NYLON-12 • BUTYLENE GLYCOL • CESTRUM LATIFOLIUM LEAF EXTRACT • JOJOBA ESTERS • BOSWELLIA SERRATA RESIN EXTRACT • BIFIDA FERMENT LYSATE • LECITHIN • ALPHA-GLUCAN OLIGOSACCHARIDE • TOCOPHEROL • LACTOSE • MILK PROTEIN • POLYGLYCERYL-3 BEESWAX • MICROCRYSTALLINE CELLULOSE • TROPOLONE • PHENETHYL ALCOHOL • PROPANEDIOL • XANTHAN GUM • GLYCINE SOJA (SOYBEAN) OIL • SILICA • GLYCERYL STEARATE • PEG-100 STEARATE • CAPRYLYL GLYCOL • SODIUM POLYACRYLATE • PVP • POLYGLYCERYL-6 DISTEARATE • ACRYLATES/C10-30 ALKYL ACRYLATE CROSSPOLYMER • O-CYMEN-5-OL • CETYL ALCOHOL • 1,2-HEXANEDIOL • CITRIC ACID • CHLORPHENESIN • PARFUM (FRAGRANCE)*

*Liste des ingrédients soumise à modifications

Cette émulsion présente un mélange d’eau, d’humectant et de différentes huiles intéressantes, mais la présence de soja retient mon attention. De part, sa capacité à se fixer aux récepteurs oestrogéniques, il constitue un perturbateur endocrinien (voir article de deux pharmaciennes).

Conseils

J’adore la texture en main et l’odeur de cette crème, toutefois celle-ci ne me correspond pas du tout… Elle accentue mes rougeurs, rend le visage gras dans la journée et a du mal à pénétrer au niveau de la barbe. Au niveau de son utilisation, il peut s’agir d’une bonne émulsion pour les personnes ayant la peau sèche et peu de pilosité sur le menton. Néanmoins, la présence de soja nous oblige à passer notre chemin !

 

Tarif

Comptez 47€ la crème de 50mL.

 

Notes

Texture et parfum : 9/10

Efficacité : 3/10

Malus soja : -1

Total : 5/10

 

 

Dans le même esprit :

Chanel – La solution 10 pour les visages sensibles

Pure Altitude – Crème ultra-régénérante

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s